L’ACAFS APPLAUDIT LES NOUVELLES MESURES RÉGLEMENTAIRES

L’ACAFS applaudit l’annonce faite ce matin par la ministre des Sciences et ministre des Sports et des Personnes handicapées au sujet des mesures contre le harcèlement, les abus et la discrimination dans le sport.

(Ottawa, Ontario – 19 juin 2018) L’ACAFS félicite Sport Canada pour son engagement visant à introduire des exigences pour que les organisations sportives nationales créent des milieux plus sûrs pour le personnel et les athlètes.

L’ACAFS soutient particulièrement la nouvelle exigence à l’effet que les organisations sportives sont tenues de désigner un évaluateur indépendant pour les aider dans les cas de harcèlement, d’abus et de discrimination.

Les études révèlent que les abus et le harcèlement dans le sport touchent de manière disproportionnée les filles et les femmes. La violence fondée sur le genre est un facteur contributif de l’écart entre les genres dans la participation aux sports, à la fois pour les athlètes et les dirigeants sportifs. La prévention et l’intervention rapide en cas d’abus seront profitables à tous dans le sport, et plus particulièrement aux femmes et aux filles.

« En tant que chef de file dans le sport, nous devons inlassablement travailler à créer les conditions qui assureront la sécurité et le soutien de toute personne dans le sport », a déclaré Allison Sandmeyer-Graves, chef de la direction de l’ACAFS. « Cette annonce envoie un message d’avertissement clair que les excuses ne seront plus tolérées. Nous sommes tous et toutes redevables au courage des survivantes comme les huit femmes de Canada Alpin, et de celles qui les ont précédées, qui ont partagé leurs histoires pour provoquer un changement dans le système. »

L’ACAFS est persuadée qu’une partie de la solution réside dans le fait de voir accéder un plus grand nombre de femmes à des postes de direction et de décision dans le sport. Favoriser des cultures au sein desquelles les filles et les femmes sont traitées avec respect, et où elles sont appréciées et entendues, s’avère une étape essentielle pour la prévention des abus, du harcèlement et de la discrimination.

L’ACAFS souligne également l’importance de relier les nouvelles exigences aux mécanismes de financement de Sport Canada. Sandip Lalli, présidente du conseil d’administration de l’ACAFS, dit voir dans cette annonce l’occasion de consolider un changement crucial au sein du système sportif.

« Sport Canada a, à juste titre, rendu le financement conditionnel à la mise en œuvre de ces mesures réglementaires. Il faut y ajouter des mesures particulières visant à lutter contre la violence fondée sur le genre qui survient dans les milieux sportifs », a renchéri Mme Lalli. « Nous invitons toutes les organisations sportives nationales, et toutes celles œuvrant à d’autres niveaux du sport au Canada, à mettre en œuvre promptement ces nouvelles exigences. Le bien-être et la santé mentale de nos enfants justifient l’urgence d’agir. »

Pour prouver sa bonne foi à l’égard de la prévention active, l’ACAFS a déclaré son engagement envers le mouvement Entraînement responsable et invite toutes les organisations sportives à en faire autant. La coordination du mouvement Entraînement responsable est assurée par l’Association canadienne des entraîneurs (ACE) et le Centre canadien pour l’éthique dans le sport. L’ACE travaille à faire en sorte que tous les athlètes et les entraîneurs soient protégés des abus sexuels.

Pour de plus amples renseignements sur le mouvement Entraînement responsable, visitez la page www.coach.ca. D’autres ressources sont disponibles en français ici: www.sportbienetre.ca et www.sportaide.ca.

En 2016, l’ACAFS a publié une série de blogues sur le harcèlement dans le sport en quatre parties, incluant une évaluation du chemin parcouru et du traitement réservé à ce problème au Canada au cours des 20 dernières années. Pour obtenir davantage de renseignements sur cette série de blogues, consulter la page suivante : http://www.caaws.ca/harcelment-premier-blogue/?lang=fr

À propos de l’ACAFS

L’ACAFS travaille à créer un milieu du sport et de l’activité physique équitable et inclusif au Canada qui favorise l’autonomisation des filles et des femmes, en tant que participantes et leaders actives, dans le sport et par le sport. En concentrant ses efforts sur les changements systémiques, l’ACAFS collabore avec des gouvernements, des organisations et des leaders pour remettre en question le statu quo et promouvoir des solutions qui produisent des changements mesurables.

Renseignements:

Terri Temelini
Directrice des projets et des communications
Association canadienne pour l’avancement des femmes, du sport et de l’activité physique
416-901-0484
terri@caaws.ca