CODE DE CONDUITE À L’ÉCHELLE NATIONALE ET LA CRÉATION D’UN NOUVEAU SECRÉTARIAT DE L’ÉQUITÉ DES GENRES

Le 21 février 2019 – Ottawa (Ontario) – Tous les Canadiens et Canadiennes qui font du sport ont droit à un environnement sécuritaire et exempt d’abus, de discrimination et de harcèlement. Le bien-être de nos athlètes et de nos enfants dans le sport doit être au cœur de tout ce que nous faisons.

Le gouvernement du Canada reconnaît la nécessité d’un changement culturel systémique pour traiter les abus, la discrimination et le harcèlement dans le sport.

Aujourd’hui, l’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences et des Sports, de concert avec l’Association canadienne des entraîneurs, a annoncé une étape importante dans l’élaboration d’un modèle de code de conduite à l’échelle nationale pour le sport au Canada et la création d’un nouveau Secrétariat de l’équité des genres.

Le code de conduite servira de modèle pouvant être utilisé dans tous les sports et à tous les niveaux, depuis les organismes nationaux de sport jusqu’aux équipes communautaires. Il servira de base pour traiter les cas d’abus, de discrimination et de harcèlement et de modèle de régime commun de sanctions pour ceux qui enfreignent le code.

Afin d’élaborer un code de conduite à l’échelle nationale, le gouvernement du Canada investit 209 000 $ dans une série de Sommets sur la sécurité dans le sport organisée par l’Association canadienne des entraîneurs. En mars, des organismes provinciaux, territoriaux et nationaux de sport, des athlètes, des organismes pour le sport sécuritaire et des groupes indépendants des organismes de sport comme des chercheurs et des travailleurs pour l’enfance collaboreront à l’élaboration du code dans le cadre d’une série de sommets régionaux tenus partout au pays. Cette série se terminera au printemps par un Sommet national sur la sécurité dans le sport à Ottawa afin de faire avancer le travail. La date et le lieu des sommets seront annoncés au cours des prochaines semaines.

Le Secrétariat de l’équité des genres sera chargé d’élaborer, de mettre en œuvre et de superviser une stratégie sur l’équité des genres. La représentation accrue des femmes dans des postes de leadership, d’entraîneur et d’arbitre contribuerait à rehausser la sécurité dans le sport.

Par l’entremise de ce secrétariat, Sport Canada appuiera, administrera et surveillera des initiatives et des programmes en matière d’équité des genres, nouveaux et existants, qui visent à attirer et à maintenir actives les femmes et les filles dans le sport, ainsi que des initiatives ayant pour but d’inclure des femmes et des filles dans les activités sportives à tous les niveaux, notamment des athlètes, des entraîneurs, des arbitres et des leaders.

L’annonce faite aujourd’hui donne corps à la Déclaration de Red Deer signée par le gouvernement du Canada et le gouvernement de chaque province et territoire le 14 février 2019 et les engageant à faire progresser ensemble l’élimination des abus, de la discrimination et du harcèlement dans le sport.

Cette annonce rehausse également les mesures présentées par la ministre Duncan en juin dernier lorsqu’elle a indiqué qu’elle retiendrait les fonds à moins que les organismes nationaux de sport financés par le gouvernement fédéral renforcent leurs politiques obligatoires anti-harcèlement, anti-abus et anti-discrimination, divulguent immédiatement les cas de harcèlement, d’abus ou de discrimination, mettent en place une tierce partie indépendante pour les régler et offrent une formation obligatoire à leurs membres d’ici avril 2020.

Personnes-ressources

Pour obtenir de plus amples renseignements (médias seulement), veuillez communiquer avec :

Daniele Medlej
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Sciences et des Sports
343-291-4204
daniele.medlej@canada.ca

Relations avec les médias
Patrimoine canadien
819-994-9101
1-866-569-6155
pch.media-media.pch@canada.ca

L’élaboration d’un code de conduite à l’échelle nationale et la création d’un nouveau Secrétariat de l’équité des genres sont les prochaines étapes pour éliminer les abus, la discrimination et le harcèlement dans le sport