LEADERS DU SPORT RÉUNISSENT À TORONTO

Le 29 novembre, l’ACAFS a réuni près de 100 leaders du milieu du sport pour lancer des poches, faire des constructions Lego et faire des fentes dans le gymnase du MLSE LaunchPad, et ce, dans le but d’apprendre à inciter les filles à continuer à s’adonner au sport.

Dynamique et animée par l’ACAFS en partenariat avec le MLSE LaunchPad et la Fondation Bon départ de Canadian Tire, cette journée de perfectionnement professionnel (Gardons les filles dans le sport : Apprendre par l’action) a été organisée pour donner vie à la recherche qui sous-tend le module électronique Gardons les filles en sport.

Trois merveilleuses animatrices ont dirigé des ateliers basés sur des activités conçues pour renforcer le contenu de ce module électronique.

Gillian White, la directrice du transfert des connaissances au MLSE LaunchPad, a utilisé des ensembles de Lego pour montrer l’importance de l’établissement d’objectifs pour motiver les filles à participer à des activités sportives. Jane King, la fondatrice et la présidente de King Sport Group, a aidé les participantes à mieux connaître leurs propres stratégies d’entraînement et à découvrir les principes de l’entraînement positif. Et Michelle Bell, la thérapeute du sport de l’équipe nationale de basketball depuis 2010, a fait bouger les participantes en leur montrant comment faire de la prévention des blessures une partie amusante de l’établissement d’une dynamique d’équipe positive.

Voici nos trois principaux enseignements de l’événement de jeudi.

1)      Tout le monde a un rôle à jouer pour garder les filles actives.

Des leaders sportifs d’expérience en passant par les étudiants et étudiantes au secondaire qui commencent leur aventure dans le monde de l’entraînement, toutes les personnes ont quelque chose à apprendre. Tout le monde a un rôle à jouer, à tous les échelons du milieu du sport, pour garder les filles actives.

2)      Rester au fait des recherches et des pratiques exemplaires concernant les filles.

L’entraînement basé sur les faits est un pilier essentiel du sport. Comprendre les besoins des filles n’est pas juste une question d’équité : il s’agit d’être le meilleur leader possible pour ces athlètes.

3)      Créer des occasions pour apprendre les uns des autres.

Réunir un groupe de personnes pour apprendre peut aider à garder toutes les personnes engagées et donner la chance de tenir des discussions plus approfondies. Pour les leaders sportifs, il s’agit aussi d’une occasion de reproduire les gestes qu’ils souhaitent voir de la part des autres!

Si vous avez manqué notre événement, vous pouvez quand même vous inscrire en ligne au module électronique Gardons les filles en sport : https://jumpstart-kgis.respectgroupinc.com/start.jsp.

Ce tout nouveau module électronique porte sur les moyens de créer un environnement sportif sécuritaire et respectueux pour les filles qui pratiquent un sport ou une activité physique. Gardons les filles en sport a été créé par les œuvres de bienfaisance Bon départ de Canadian Tire en collaboration avec l’Association canadienne des entraîneurs et l’ACAFS et avec la contribution experte de Vicki Harber, Ph. D.

 

L’ACAFS remercie Sport Canada du soutien apporté à cette initiative.

 

Renseignements:
Greer Gemin
Coordonnatrice des communications et de l’administration
Association canadienne pour l’avancement des femmes, du sport et de l’activité physique
416-901-0484
greer@caaws.ca