Récipiendaires 2004

Cinq jeunes femmes modèles d’inspiration reçoivent une bourse d’études commémorative pour leur engagement à l’égard du sport et de la collectivité

Les parents de Stacey, Cheryl et Ned Levitt, de Toronto, ont choisi les récipiendaires de cette année parmi plus de 500 candidates. La bourse d’études commémorative Stacey Levitt et les femmes dans le sport 2004 a été partagée également entre cinq récipiendaires :

Erin Carter – Markham, Ontario
Jennifer Gilliland – Cold Lake, Alberta
Janelle Smith – Vernon, Colombie-Britannique
Nicole Watt – Melfort, Saskatchewan
Carly Whittaker – Saskatoon, Saskatchewan

« Ces cinq jeunes femmes sont vraiment des modèles d’inspiration pour toutes les jeunes femmes du Canada. Elles participent activement au bon fonctionnement de leurs familles, de leurs écoles, de leurs collectivités et de leur pays. Nous sommes très fiers que leurs noms soient associés à la bourse d’études commémorative Stacey Levitt et les femmes dans le sport », a déclaré Cheryl Levitt, en annonçant les noms des récipiendaires. « Nous trouvons un grand réconfort à aider certaines des jeunes et talentueuses Canadiennes vouées à un avenir prometteur par le biais de l’héritage de Stacey. »

Phyllis Berck, de Toronto, présidente du conseil d’administration de l’ACAFS, était très heureuse que l’ACAFS puisse administrer le prix au nom de la famille Levitt. « L’Association est fière d’être associée à la famille Levitt, et à la bourse d’études commémorative Stacey Levitt, parce qu’elles reconnaissent et encouragent les jeunes femmes dynamiques qui participent activement non seulement dans le sport, mais dans la vie de leur collectivité. Ces jeunes femmes sont nos leaders futures dans le sport et l’activité physique, et elles jouent le rôle de modèles d’inspiration auprès des autres jeunes femmes. »

Erin Carter – Markham, Ontario

Tout en pratiquant une multitude de sports souvent de niveau « joueuse la plus utile », Erin Carter a su conserver sa place au tableau des distinctions scolaires pendant ses études secondaires. Attaquante étoile de l’équipe féminine de flag-football de l’école Markham District, elle a également été choisie pour faire partie de l’équipe des étoiles du Toronto Star, qui compte des étudiantes diplômées de l’école secondaire qui présentent des compétences solides tant sur le plan des sports que de la scolarité. Choisie capitaine de deux différentes équipes de hockey féminines, Erin a trouvé le temps de participer au programme de musique de son école secondaire, jouant du saxophone ténor dans la bande durant quatre ans. Elle participe activement à sa collectivité en jouant un rôle de leader à Markham, pendant la campagne de financement pour la Société canadienne du cancer; elle est la tutrice de jeunes étudiants en science et elle est bénévole à la Participation House, une résidence qui accueille des personnes ayant un handicap. L’an prochain, elle prévoit s’inscrire au Humber College en vue de faire carrière à titre d’infirmière. Elle espère pouvoir continuer à pratiquer des sports au collège Humber, et elle entraînera ensuite des jeunes filles qui jouent au base-ball et au hockey. Le but d’Erin est d’aider d’autres femmes à voir les répercussions positives du sport dans leur vie.

Jennifer Gilliland – Cold Lake, Alberta

Fraîchement diplômée de l’école secondaire Grand Centre de Cold Lake, en Alberta, Jennifer Gilliland a pratiqué de nombreux sports durant ses études, notamment le badminton, l’athlétisme, la course cross-country et le volley-ball. Cependant, le sport qui a eu le plus grand impact sur sa vie est le taekwondo. Elle a commencé à s’entraîner il y a quatre ans lorsque son frère, ceinture noire premier degré (dan), l’a convaincue de suivre un cours avec lui. À compter de ce jour, le taekwondo est devenu plus qu’une passion dans sa vie – une priorité. Tout au long de ses études secondaires, elle s’est entraînée trois ou quatre jours par semaine, tout en faisant du bénévolat, en occupant un poste au bureau du syndicat étudiant et en se maintenant dans les premiers rangs en tête de classe. Elle a participé à plus de huit tournois, y compris les championnats Unified TaeKwon Do, et a remporté plusieurs médailles. Par ailleurs, pendant trois ans, elle a enseigné ce sport à des enfants et à des adultes, apprenant aux autres ce qu’elle avait appris. Par le biais de tous les sports qu’elle a pratiqués, elle a appris la persévérance, le travail d’équipe et développé un sens de l’intégrité à toute épreuve, qui se révèlent des qualités essentielles chez tout athlète. Jen espère recevoir sa ceinture noire à la fin de l’été 2004 avant d’entrer à l’Université de l’Alberta au programme de baccalauréat en science. Elle compte faire sa maîtrise en physiothérapie et se spécialiser en réadaptation auprès des athlètes.

Janelle Smith – Vernon, Colombie Brittanique

Diplômée récemment de l’école secondaire Clarence Fulton de Vernon, Janelle Smith pratique de nombreux sports depuis qu’elle a trois ans. Durant ses études, elle a joué au rugby, au basket-ball, au volley-ball, au soccer et a fait de la course cross-country au niveau provincial. Tout en pratiquant ces sports, elle s’investissait également activement dans la musique, le théâtre et la danse. Elle a figuré sur le tableau d’honneur et sur la liste du directeur, choisie « joueuse la plus utile » pour des tournois de soccer (championnats provinciaux), nommée athlète féminine de l’année en deuxième secondaire, a reçu le prix d’excellence en éducation physique en troisième, quatrième et cinquième secondaires et plusieurs prix lui ont été remis par ses entraîneurs. Janelle s’est investie dans sa collectivité en étant entraîneure de soccer pendant quatre ans. Cet automne, elle débute un programme en kinésiologie à l’Université de Victoria et elle prévoit poursuivre sa formation de physiothérapeute grâce à un diplôme de spécialisation en blessures liées aux sports. L’intensité, la passion et la motivation sont les mots clés qui définissent sa vie et auxquels elle attribue ses succès. En raison de son amour du sport, elle continue à développer ses propres compétences en tant qu’athlète, en jouant dans l’équipe de soccer de l’université, et en entraînant des jeunes joueuses afin de les aider à développer leurs talents. their skills.

Nicole Watt – Melfort, Saskatchewan

Malgré qu’elle souffre d’arthrite chronique juvénile, Nicole Watt a connu un succès retentissant durant sa carrière de patineuse et elle a représenté le Canada partout dans le monde lors de compétitions d’envergure internationale. Elle a dû combattre les effets de cette maladie grave dans le but de poursuivre son rêve qui était de patiner pour le Canada aux Jeux olympiques d’hiver. On lui apprend à l’âge de huit ans qu’elle est atteinte de cette maladie dégénérative évolutive qui la vide de son énergie et rend rigides ses articulations. Elle a dû prendre des médicaments puissants chaque semaine durant plusieurs années afin de lutter contre les symptômes. Malgré la médication, elle ressent tout de même les symptômes, sans jamais savoir quelle articulation sera touchée ni quand, ce qui ajoutait à la complexité de son entraînement. Plus jeune conférencière nationale bénévole de la Société canadienne de l’arthrite – depuis l’âge de 14 ans – Nicole a rencontré de nombreux groupes pour parler de sa maladie et de son sport, et elle encourage les autres à relever leurs défis pour participer et être actifs. Âgée maintenant de 19 ans, elle est étudiante en médecine en deuxième année à l’Université de la Saskatchewan. Elle continue le patinage artistique et son but est de participer aux Jeux olympiques d’hiver de 2006 en Italie.

Carly Whittaker –Saskatoon, Saskatchewan

Étudiante en kinésiologie à l’Université de la Saskatchewan figurant au tableau d’honneur, Carly Whittaker participe activement au sport, autant dans le circuit scolaire qu’à l’extérieur. Elle a grandi en jouant à la balle rapide, en pratiquant la course et la nage de vitesse. À l’école secondaire, elle était capitaine de l’équipe de volley-ball des novices et de l’équipe de course cross-country senior. Au moment de l’obtention de son diplôme de l’école secondaire supérieure Aden Bowman, on lui a remit le prix de l’esprit d’équipe pour l’équipe d’athlétisme et le prix d’excellence pour sa participation en athlétisme. À l’heure actuelle, elle court au sein des équipes de piste et de cross-country Huskies de l’Université de la Saskatchewan et elle participe aux compétitions de triathlon. Elle s’est qualifiée récemment pour le championnat junior national de triathlon qui aura lieu en Ontario cet été. En plus de participer, elle entraîne l’équipe de nage de vitesse Laser de Saskatoon et elle travaille comme dirigeante des camps de sport pour les enfants offerts par l’université; elle a été entraîneure de jeunes enfants mais aussi d’athlètes ayant un handicap. Carly sait que l’athlétisme a eu une influence positive sur sa vie et, par le biais d’activités comme la physiothérapie (la carrière qu’elle vise) et l’entraînement, elle espère pouvoir transmettre la joie pure et les avantages inestimables liés au sport ainsi qu’à un mode de vie sain à une autre génération de jeunes femmes au talent prometteur.